19570909 Roland Van der Meulen aan Matthijs Vermeulen

Roland Van der Meulen

aan

Matthijs Vermeulen

La Guiderie, 9 september 1957

La Guiderie, 9 Septembre 1957

Bien cher Theys, Théa et Odile,

C'est en vacance que tout de même je trouve le moyen de vous écrire quelques lignes et encore je le fais au début, parce qu'à la fin sera peut-être moins calme.

Oui je ne sais plus, mais je crois pas avoir répondu à ta longue lettre, Theys, que tu m'as écrite au sujet de l'impossibilité d'un séjour en Hollande cette année. Je l'ai très bien compris en le regrettant toutefois beaucoup. Mais peut-être sera-ce pour l'an prochain. Mais écrivez nous dès que cela sera plus possible pour vous, afin que nous préparions ce voyage.

Comment ça va maintenant chez vous j'espère que la belle saison aura facilité la remise sur pieds de Théa et que tout ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Et Odile ça va? et toi Theys toujours en pleine musique essayant de rattraper le temps perdu.

Chez nous ça va toujours bien, parents et enfants, ces derniers grandissants en sagesse, aussi en malice, ils n'ont que cela à faire, les heureux.

Je travaille aussi beaucoup pour compléter mon salaire et apprécie ainsi doublement les vacances qui sont un vrai délassement. Nous passons 8 jours chez les parents de Marcelle et 8 jours chez un beau-frère au bord de la mer, pas loin des Sables d'Olonne.

Je termine ici ma lettre en espérant qu'elle vous trouvera tous trois en bonne santé.

Je vous embrasse avec tous les cinq bien affectueusement et bien fort.

Roland

Marcelle

Verblijfplaats: Amsterdam, Bijzondere Collecties UvA