19490726 Donald Van der Meulen aan Matthijs Vermeulen

Donald Van der Meulen

aan

Matthijs Vermeulen

Louveciennes, 26 juli 1949

Louveciennes le 26-7-49

Cher Miaw, chère Théa, chère Odile,

Merci de la lettre du 24, Théa. Elle nous a fait beaucoup de plaisir – Mais voyons il ne s'agit pas pour nous de savoir si nous voulons bien ou pas aller vous voir. Nous vivons depuis un mois même plus dans l'idée de voyage, ce bel espoir, cette magnifique surprise que de se revoir (et se voir...) après tant de temps passé. Je dois seulement lever le doigt sur Thys si j'ai paru rester dans le vague. Tu m'as demandé les dates de mes vacances Miau et je te les ai envoyées, depuis lors je ne sais pas qu'elles furent tes conclusions et tes calculs. Seulement aujourd'hui tu nous donnes des dates qui nous ont rempli de joie – Tu dis le 18 serait le mieux, eh bien soit nous serons tous les trois le 18 à Amsterdam (Août) arrivant par le train partant le plus tôt possible le matin de Paris. Trudi est impatiente moi encore plus. Clarisse ne sait encore rien... Nous serons tous les trois heureux d'arriver chez vous. Pour la question finance nous prendrons nos mesures à l'avance – pour le billet aller ça ira certainement, surtout que les "congés payés" payent 30% du prix pour nous deux.

Ici le temps est splendide très chaud très sec – Aurez-vous aussi chaud à Laren? Bonnes vacances – est-ce que Odile sera aussi avec vous? J'espère que vous reposerez bien. Alors voici mon emploi du temps – le 11 je cesse au soir le travail héberge le 14 ou 15 Roland à son passage pour la Vendée et attends le 18 en retapant la maison pour l'arrivée du nouveau né ! (ou des... Trudi est déjà si volumineuse)

S'il y a un changement dans votre horaire j'avance le mien avec plaisir sinon entendu jeudi 18 à Amsterdam –

op de achterzijde van het tweede blaadje staat tekst die niet aansluit bij de inhoud