19371020 Caro Faller aan Matthijs Vermeulen

Caro Faller

aan

Matthijs Vermeulen

20 oktober 1937

Ce 20 octobre 1937

Cher Monsieur,

Je suis navrée que la transmission de votre œuvre ne vous ait pas procuré plus de joie et de bonheur. –

Je vous assure que j'ai fait tout ce que j'ai pu pour être vraie, et vivre intensément "La Veille", j'ai eu du reste énormément de plaisir samedi-soir. –

Il est vrai qu'il aurait fallu avoir une ou deux répétions de plus avec l'orchestre, il y avait déséquilibre entre les musiciens et le chef qui connaissaient cette œuvre depuis peu, tandis que je la travaillais depuis des mois. – "La Veille" demande à être assimilée et digérée! –

Quant à la transmission je ne sais comment les techniciens ont placé les micros, dans la salle l'orchestre était presque trop fort pour moi, ont-ils voulu remédier à cela en tombant dans le défaut contraire? – Je le regrette pour vous. – Que n'étiez-vous à Lausanne, votre œuvre a fait grande impression, n'avez-vous pas entendu les applaudissements fournis du public, la salle était vibrante, peut-être ont-ils coupé trop vite. – C'est votre œuvre qui a eu le plus de succès de la soirée. – et bien des personnes auraient aimé qu'elle soit à la fin de la soirée. –

Ceux qui étaient à l'écoute soit à Lausanne Chaux de Fonds, ou Genève étaient impressionnés fortement, vous pouvez donc être fier et heureux.

J'aimerais beaucoup que vous écriviez à Monsieur Haug, tout ce que vous m'avez écrit, cela lui serait utile aussi pour la transmission vis-à-vis des techniciens, qui ne sont je crois pas très musiciens. – Je n'ai pu prendre le début plus lentement, car M. Haug prétendait que c'était trop lent, il est difficile de se batailler avec le chef sans porter préjudice à l'œuvre. –

J'espère beaucoup que j'aurai la joie de rechanter "La Veille" mais que vous serez là aux répétitions pour dire ce qu'il faut faire ou ne pas faire. –

Merci encore pour vos lignes et croyez Cher Monsieur ainsi que Madame Vermeulen à mon affection dévouée

Caro Faller

Verblijfplaats: Amsterdam, Bijzondere Collecties UvA