19380404 Anny Vermeulen-van Hengst aan Berthe Seroen

Anny Vermeulen-van Hengst

aan

Berthe Seroen

Louveciennes, 4 april 1938

2 Rue de l'Etang

Louveciennes (S & O) le 4 Avril 1938.

Chère Madame,

Que je suis contente de pouvoir vous écrire de nouveau! Alors vous voulez chanter La Veille à La Haye et on demande divers renseignements. Mon mari après lecture de la lettre du Manéto (quel nom quasi-électrisant!!) a dit: "moi, je fais le mort." Il a ajouté: "toi, tu peux faire ce que tu veux." Vous en connaissez vous, des maris qui disent cela à leur femme, qui enfin de compte ne pourrait jamais faire ce qu'elle voudrait??!!

Il y a à répondre à 5 points; e.a. on demande un portrait récent. Cela n'existe pas, mais pas du tout. La dernière fois, en rouspétant il a laissé une bonne femme photographe à St. Germain-en-Laye mettre "sa bonne bouille" (comme dit Josquin) sur papier pour Leyde 1930. Les étudiants n'en ont pas voulu. Pourquoi, je ne le sais pas. Je vais tout de même envoyer cette photo.

Puis la date de la première exécution: n'est-ce pas le 3 janvier 1919 à La Haye même? Si vous avez conservé un programme ou autre chose? J'ai bouleversé tout et seulement trouvé un programme du 8 Janvier 1921, un concert auquel nous n'avons pas assisté.

Le texte: au lieu de "un combat les yeux sans larmes" le vrai texte donne "avec des yeux". En faisant imprimer cela le public s'en apercevra-t-il que vous chantez "les yeux". Je ne le crois pas...

Vous avez dû corriger sans doute la notation de "onze apôtres": au lieu de [ritme] cela doit naturellement être [ritme] le e de onze ne se déclamant pas.

J'espère que vous allez aussi bien que nous. Vous pensez bien que les enfants ont grandi, les garçons aînés formidablement! Roland est plus grand que son père, Josquin aussi grand, Donald le cadet ne me dépasse pas encore heureusement, Anny un petit peu. J.et D. sont déclarés Français depuis 1932; Roland sera naturalisé cette année (étant né encore en Hollande) parce qu'il veut entrer dans l'armée de terre, J. dans l'aviation militaire. Anny a quitté depuis un an l'école aux grands regrets de ses professeurs (laïques): sa vocation lui dicte de suivre l'exemple de Sainte Thérèse de Lisieux. Jusqu'à 21 ans elle restera tout de même encore chez nous et elle est une précieuse aide à sa mère étant une petite ménagère sérieuse et habile.

Le petit îlot hollandais enclavé en terre de France que vous aviez encore trouvé à La-Celle-St.-Cloud a disparu depuis longtemps: les enfants ne savent plus le hollandais, Donald ne l'a jamais su, Anny peut ici-là comprendre le sens de certaines phrases. Les garçons vont tous les jours à Saint-Cloud, R. et J. aux cours complémentaires aboutissant au brevet, D. au Lycée avec le baccalauréat comme but. R. et J. sont très moyens, Anny était très bien mais s'ingénie maintenant à tout vouloir oublier et devenir une "sainte ignorante", Donald travaille bien. Les Français jugeant qu'une seule langue étrangère supplémentaire suffit il a choisi l'allemand (les trois autres avaient l'anglais à apprendre), M. le professeur lui ayant dit qu'avec son origine hollandaise il lui serait sûrement facile de s'assimiler l'allemand. Aussi quel étonnement quand Donald avait autant de difficulté à prononcer le "h" que les petits Français et qu'il tombait comme eux dans les autres pièges que tend cette langue gutturale aux natifs de la doulce France!

Pendant "les loisirs dirigés" (mais oui! depuis le Front Populaire les petits lycéens peuvent s'amuser le samedi-après-midi en "dirigeables"...) il s'intéresse aussi à l'Espéranto et le petit drôle le parle déjà un peu à notre grand amusement. Il a aussi un très bon accent anglais, très rigolo, qu'il a été pêcher aux émissions de la radio... mais il ne l'apprend pas à l'école.

En ce qui concerne la musique: pour Matthijs Vermeulen nihil-nihil. Et on entend dans la radio des jeunes Hollandais exécutés avec une bienveillance qui va très bien avec leur insignifiance notoire, abrutissante, embêtante, "inexistante".

Eh! bien voilà! chère Madame, je vous souhaite tout le succès possible et vous envoie notre bon souvenir en attendant l'éclosion du muguet rose dans notre jardin pour vous renouveler le premier petit bouquet que je vous offris jadis de si bon cœur.

Anny Vermeulen-van Hengst.

Verblijfplaats: Den Haag, Nederlands Muziek Instituut