19251214 Serge Koussevitzky aan Matthijs Vermeulen

Serge Koussevitzky

aan

Matthijs Vermeulen

Boston, 14 december 1925

Le 14 Décembre 1925

Cher Monsieur,

M. Koussevitzky a bien reçu votre lettre du 8 Novembre et m'a chargé de vous répondre.

Vous ne devez pas ignorer que la situation avec les compositions modernes est bien dure en Amérique, et M. Koussevitzky a été fréquemment attaqué pour en avoir trop importé de l'Europe. Votre symphonie est d'une extrême difficulté et aurait demandé maintes répétitions. Et voici le mot de M. Koussevitzky: il faut de la patience de votre part! Il ne vous oublie pas, et soyez sûr qu'il fera tout ce qui est dans son pouvoir pour vous aider dans votre carrière. Il comprend aussi que le mot "patience" n'est pas trop encourageant mais pour le moment il ne peut vous rien proposer de mieux.

La situation montrera s'il y aura un moyen de présenter votre symphonie au public américain. Et croyez bien, cher Monsieur, que si l'occasion se présente M. Koussevitzky ne vous oubliera pas.

Veuillez accepter mes salutations très sincères.

N. Slonimsky

Secrétaire de M. Koussevitzky

Verblijfplaats: Amsterdam, Bijzondere Collecties UvA